JEAN MARTEL, MAIRE DE BOUCHERVILLE

Chers Bouchervillois, chères Bouchervilloises, 

Bonjour et bienvenue à cette quinzième info capsule de la mairie à la Ville de Boucherville. Nous sommes aujourd’hui le lundi 25 avril 2022 et il y a beaucoup de choses dans l’actualité depuis la semaine dernière. 

Je vais débuter par le décès de notre héros, notre idole à tous, Guy Lafleur, qui a marqué des générations de hockeyeurs, de Québécois, de Canadiens. Bien évidemment c’est une triste nouvelle. On le remercie de nous avoir fait vivre de beaux moments sportifs et surtout de nous avoir inspirés. Ceux qui ont mon âge vont toujours se souvenir du numéro du 10. Finalement il va y avoir des funérailles nationales. Ça a été annoncé hier. J’invite tous ceux que cela intéresse et qui souhaitent y assister à se renseigner. Évidemment, toutes nos condoléances aux proches et aux amis de Guy Lafleur. 

Du côté de l’Ukraine, malheureusement on voit que la guerre se poursuit. Ça fait plus de deux mois maintenant. La guerre avec son lot d’atrocités, cette guerre illégale, cette invasion de la Russie en Ukraine. Avec tous ses civiles, ses femmes, ses enfants, ses aînés, ses hommes. Bref ces victimes innocentes qui souffrent. J’écoutais d’ailleurs en fin de semaine que des maires ont été kidnappés, d’autres ont été exécutés. C’est une guerre qui n’épargne personne. On est rendu à près de 5,2 millions de réfugiés. Ce qui veut dire que bientôt ce sera l’équivalent de la province du Québec. À Boucherville nous sommes prêts [à les accueillir], nous travaillons avec le Centre d’action bénévole de Boucherville (CABB) et les autres organismes de Boucherville, de même qu’avec l’agglomération de Longueuil et les élus. J’implore le Fédéral de faciliter [le processus] et d’aider à ce que les gens puissent venir de ce côté-ci de l’Atlantique. D’ailleurs, ceux qui souhaiteraient aider, sachez que nous continuons de favoriser les dons en argent via la Croix-Rouge Canadienne. On a également convenu que c’est le Centre d’action bénévole de Boucherville (CABB) qui serait l’interface avec la population, donc ceux qui veulent aider, ceux qui veulent se renseigner, je vous invite à contacter le CABB, soit via leur ligne téléphonique 450 650-1286 ou par courriel à aide.ukraine@cabboucherville.ca. Il y a aussi leur site Web cabboucherville.ca. Donc on se prépare, on est prêt, on attend que des gens arrivent. 

Du côté de la COVID, je dirais que la situation a atteint un plafond critique, un sommet. C’est plutôt stable, sans vraiment baisser. On voit le tableau du jour au niveau des hospitalisations (2345) et on voit que ça se maintient au niveau des soins intensifs. La journaliste Juliette Poireau, que je remercie d’ailleurs, publie toujours une mise à jour sur le site Web de Télévision Rive-Sud (TVRS) et le jeudi 21 avril elle faisait état de la situation en disant « plus d’hospitalisations, mais moins de cas en Montérégie ». On retrouve entre autres la mention que « bien que les cas soient en baisse cette semaine, les hospitalisations sont en hausse. En effet, 435 personnes sont actuellement à l’hôpital en raison d’une infection à la COVID en Montérégie, soit une cinquantaine de plus que jeudi dernier. Plus de 165 personnes sont entrées à l’hôpital dans les 7 derniers jours, soit 15 dans les dernières 24 heures. Encore une fois merci à ce média local, TVRS, pour cette information. 

Du côté des écoles, nous n’avons toujours pas de bilan pour les écoles situées à Boucherville, mais nous avons ce sommaire exécutif du ministère de l’Éducation, qui est daté du 19 avril 2022. Il est fait état de 1,29 % des élèves absents [à travers le Québec], on parle de 17 600 élèves. Si on compare aux données du 5 avril, on était à 31 000 élèves absents. La baisse est donc quand même appréciable (2,32 % à 1,29 %). Pour ce qui est du personnel dans le milieu scolaire, le taux d’absentéisme était à 1,46 % le 5 avril (3500 personnes), puis il est passé à 0,93 % (2200 personnes). Baisse intéressante de ce côté-là aussi. 

Du côté des CHSLD et des résidences pour aînés sur le territoire de Boucherville, le dernier bilan du ministère de la Santé et des Services sociaux est en date du 24 avril, il est stable, mais préoccupant. Le CHSLD Jeanne-Crevier avait huit cas la semaine dernière et cette semaine il en compte trois. Le CHSLD Montarville avait zéro cas la semaine dernière et cette semaine il en compte treize. La résidence des Berges avait quatre cas la semaine dernière et cette semaine elle en compte trois. La résidence Caléo avait cinq cas et cette semaine elle en compte quatre. Par contre, la résidence Harmonie est passée de zéro à trois cas. La Coopérative la Seigneurie avait un cas la semaine dernière et cette semaine elle en compte trois. Les Résidences Soleil compte toujours un cas. 

Du côté de la couverture vaccinale, on n’a pas de donnée plus récente cette semaine. 

Du côté du conseil municipal, comme vous l’avez vu à la séance régulière du 19 avril, le conseiller François Desmarais n’a pu y participer parce qu’il était positif à la COVID. Il va mieux aujourd’hui. Il a pu reprendre ses activités. 

Du côté des employés municipaux, rappelons que la semaine dernière onze employés avaient testé positif à la COVID. Cette semaine c’est le même chiffre et il y a aussi toujours deux employés absents en raison de symptômes s’apparentant à la COVID.

Par ailleurs, je vous dirais qu’il y a quand même beaucoup de gens que je côtoie dans les comités et organismes qui sont atteints de la COVID, alors faites attention, ça circule présentement et ce sont pourtant des gens qui font très attention. C’est hautement contagieux. 

On a eu la semaine dernière notre première séance du conseil municipal en présentiel, après 26 mois, soit le 19 avril. Le jeudi 21 avril, la séance du conseil d’agglomération était elle aussi en présentiel. Je rappelle que par prudence, j’avais annoncé que le Déjeuner du maire qui devait se tenir le 7 mai est reporté au 4 juin. Ce sera le centième Déjeuner du maire. On a bien hâte de célébrer ça. 

Du côté communautaire, j’ai reçu une mauvaise nouvelle vendredi dernier. Je vais vous lire certains extraits d’un communiqué du 22 avril, qui indique exactement de quoi il s’agit : « Le conseil d’administration de la Maison Gilles-Carle de Boucherville annonce sa décision de mettre fin à ses activités, dans le contexte sanitaire des deux dernières années, auxquelles s’ajoutent des enjeux de pénurie de la main d’œuvre. Sa mission étant d’offrir des services de répit aux personnes proches aidantes, ces dernières ont été contactées par le Centre intégré de santé et services sociaux de la Montérégie-Est (CISSS-ME), afin de leur offrir des alternatives à cette modalité de répit et ainsi répondre à leurs besoins. Engagés à soutenir les personnes proches aidantes dans leur choix de prendre soin d’un être cher, le ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que le CISSS-ME collaboreront à la reprise des activités offertes dans le cadre de la Maison Gilles-Carle. » Le communiqué se termine avec la mention « les membres du conseil d’administration de la Maison Gilles-Carle tiennent à remercier chaleureusement tous les employés, tous les partenaires et les précieux alliés qui leur ont permis d’opérer la Maison Gilles-Carle de Boucherville pendant ces deux dernières années, et particulièrement les personnes proches aidantes et les personnes aidées, qui leur ont témoigné leur confiance tout au court de ces deux dernières années.» 

Évidemment je remercie les membres du conseil d’administration, les bénévoles, pour le travail qu’ils ont accompli. C’est malheureux, c’est triste. On comprend les raisons. Je peux vous dire que du côté de la Ville de Boucherville, on va suivre attentivement ce qui se passe avec les autorités provinciales. Comme vous le savez, la Ville collabore avec le Centre d’action bénévole de Boucherville, un partenaire de choix pour nous. J’ai d’ailleurs parlé avec son président, monsieur Dominic Lévesque, vendredi dernier pour voir ce qui pourrait être fait de ce côté. Je dois assister demain à leur conseil d’administration. J’en ferai état s’il y a des manques, des places, des services à combler. Le CABB offre déjà une certaine forme d’aide, alors on verra comment on pourrait améliorer le tout. 

Du côté caritatif toujours, je rappelle que la marche Source bleue aura lieu le dimanche 1er mai. Je vous invite à y participer. C’est 100 $ par personne. Allez sur le site de la Fondation Source Bleue pour vous y inscrire, si vous le souhaitez. 

Du côté des camps de jour, bonne nouvelle, on a comblé tous les postes que nous cherchions à combler, donc l’offre de services va pouvoir être la même que celle que nous avions initialement prévue. On a annoncé début avril que la date d’inscription aux camps de jour était repoussé au 4 mai, alors je vous invite à aller au boucherville.ca pour connaître toutes les modalités d’inscription aux camps de jour pour l’été 2022, sur la base du premier arrivé premier servi.

Par ailleurs, je vous informe qu’en ce moment se déroule la Semaine de l’action bénévole à Boucherville. Mon plus récent Mot du maire dans le journal La Relève en fait d’ailleurs mention. Je remercie entre autres tous les bénévoles de Boucherville pour le temps, les efforts, l’expertise, le vécu qu’ils mettent au profit de leurs concitoyens et de leurs concitoyennes. Sans eux on ne pourrait avoir cette belle qualité de vie que nous avons à Boucherville. Merci à eux et bonne Semaine de l’action bénévole. 

Je vais terminer avec l’exposition qui s’en vient à la Galerie Vincent-D’Indy, du 4 au 29 mai. Il s’agit de l’exposition annuelle du Club photo de Boucherville. Toujours une belle exposition. Le vernissage aura lieu vendredi le 6 mai à 19 h 30. 

Sur ce, je vous souhaite une bonne semaine et au plaisir de vous revoir.