JEAN MARTEL, MAIRE DE BOUCHERVILLE

Chers Bouchervillois, chères Bouchervilloises, 

Bonjour et bienvenue à 21e info capsule de la mairie, à la Ville de Boucherville.

Nous sommes aujourd’hui lundi le 13 juin 2022.

Comme à l’habitude, je vais débuter avec les informations concernant l’Ukraine. Je porte toujours le ruban et le drapeau flotte toujours devant l’hôtel de ville, en signe de soutien, de compassion, à l’égard de la population ukrainienne, au drame dans lequel elle est plongée depuis cette invasion russe. Nous avons toujours un partenariat avec le Centre d’action bénévole de Boucherville (CABB), donc si vous voulez vous impliquer, si vous voulez faire des dons, donner du temps ou des idées, vous pouvez les contacter par téléphone au 450 650-1286 ou par courriel au aide.ukraine@cabboucherville.ca. Vous pouvez aussi obtenir des renseignements en allant sur leur site Web : cabboucherville.ca. J’en profite pour remercier le Centre d’action bénévole de Boucherville d’avoir accepté de relever ce défi avec la Ville de Boucherville. 

Du côté de la COVID, pas beaucoup de [nouvelles] choses, donc je vais y aller assez rapidement. Dans les résidences pour aînés et les CHSLD, les listes qui nous ont été transmises par le ministère de la Santé et des Services sociaux ne font état d’aucun cas à dans ce type d’établissements à Boucherville. Dans les écoles, le sommaire exécutif du ministère de l’Éducation continue d’indiquer des baisses importantes [au niveau du nombre d’absents en raison de la COVID]. Du côté des employés de la Ville, nous en comptons trois absents cette semaine à la suite d’un résultat positif à la COVID. Du côté du conseil municipal, malheureusement Isabelle Bleau ne pourra pas être avec nous à la séance de ce soir, puisqu’elle a été en contact étroit avec une personne [positif à la COVID].

Cela étant dit, on voit qu’il y a vraiment une reprise graduelle des activités, reprise de plus en plus importante. Dernièrement on a eu la Vélo fête de la famille, le 100e Déjeuner du maire, l’inauguration de la Maison du bénévolat Ronald-Beaupré, la Fête des voisins et, la fin de semaine dernière, plusieurs autres activités [se sont déroulées].  Entre autres le Centre d’action bénévole de Boucherville qui, après une pause de plus de deux ans, a à nouveau pu procéder à une remise de prix en présentiel. Dix-neuf bénévoles ont entre autres été récipiendaires du prix Benoit-Seigneurie pour avoir fait au moins cent heures de bénévolat pendant cinq ans. Des gens ont également reçu des mentions pour leurs vingt ans, leurs vingt-cinq ans de bénévolat. « Chapeau » vraiment à ces gens et merci encore une fois au Centre d’action bénévole de Boucherville (CABB), pour leur implication dans la communauté. Le CABB est notre principal partenaire en matière de bénévolat à Boucherville. 

Il y avait également en fin de semaine un tournoi de tennis de table, à l’école secondaire De Mortagne. Miguel Ruiz s’est encore une fois surpassé. Des gens d’un peu partout au Québec se sont déplacés et beaucoup de podiums ont été gagnés par des jeunes de Boucherville. Merci à monsieur Ruiz et à toute son équipe. C’est grâce à eux que ce sport peut être pratiqué ainsi à Boucherville. 

Par ailleurs, après une pause de deux ans en présentiel, le Relais pour la vie était de retour au Centre multifonctionnel Francine-Gadbois samedi dernier. Bonne nouvelle : le record de 74 000 $ de cette levée de fonds a été largement dépassé cette année! Les derniers chiffres que j’ai obtenus samedi étaient de 82 000 $, mais je n’ai pas eu les résultats finaux. Bravo à tous les bénévoles et merci à tous les donateurs. L’objectif de cette année était d’abord de reprendre en présentiel, puis bien sûr ils avaient des objectifs financiers, mais ceux-ci ont été largement dépassés. 

Ensuite, dimanche dernier, l’ensemble vocal Les Tournesols s’est produit à Boucherville.  Car, comme je vous le disais, les activités reprennent. Auparavant, jeudi dernier, la Fondation du Cégep Édouard-Montpetit a tenu son souper-bénéfice annuel après une pause de deux ans. Une somme d’au-dessus de 350 000 $ a été recueillie lors de cette soirée. 

Certains d’entre vous auront peut-être remarqué que le Grand Défi Pierre Lavoie s’est déroulé un peu partout au Québec en fin de semaine. Au Centre des glaces Gilles-Chabot il y avait une halte du Grand Défi pour les participants de Boucherville. 

À l’actualité cette semaine, vous verrez dans La Relève que l’on parle de l’école Louis-H.-Lafontaine, puisque celle-ci est sur la liste des écoles qui seront démolies, suite à une décision du ministère de l’Éducation. En effet, semble-t-il qu’il était moins compliqué de démolir certaines écoles que de les rénover. Du côté de la ville de Boucherville, entre autres monsieur Raouf Absi, les pourparlers qu’on avait eu avec notre députée Nathalie Roy et le ministre Roberge l’an dernier avait laissé sous-entendre que si l’école était pour être démolie, elle serait reconstruite au même endroit. C’est pas mal ce que l’on comprend de la récente décision, mais pour s’en assurer, notre directeur général à la Ville de Boucherville verra à rencontrer monsieur Lapointe, le directeur général du centre de services scolaires, cette semaine. 

Cela étant dit, ce soir, le 13 juin, nous avons une séance régulière [du conseil municipal], en présentiel, et celle-ci sera précédée de la remise d’un prix Coup de chapeau à un jeune de Boucherville. 

Le 16 juin prochain, il y aura un conseil de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), dont Boucherville fait partie, donc j’y serai. Je rappelle que la CMM englobe 82 villes. Il y aura également le 16 juin un conseil d’agglomération à l’hôtel de ville de Longueuil. 

En terminant, je prends un peu les devants en vous parlant du 23 juin prochain. Ce sera le retour en partie des festivités de la fête nationale à Boucherville. En fait, comme on l’avait fait pendant la pandémie, il n’y aura pas qu’un seul spectacle de feux d’artifices, mais bien six, à différents endroits de la ville. On avait reçu de bons commentaires à cet effet, les gens trouvaient ça intéressant comme formule, que peu importe l’endroit l’on se trouve, on peut observer les feux. Nous avions également des unités mobiles qui avaient parcouru la ville. Nous les ramenons cette année, mais cette fois-ci, puisque les rassemblements sont permis, nous dévoilerons les trajets, les déplacements des unités mobiles, à l’avance. L’une d’elles partira de l’église Sainte-Famille le 23 juin à 19 h 30. Juste avant cela il y aura les discours patriotiques, les discours de nos députés et de moi-même, sans oublier la présentation des récipiendaires des prix Louis-Lacoste. Par la suite, l’unité mobile va quitter les lieux et les gens seront invités à suivre la parade comme on dit. 

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée et au plaisir de vous parler la semaine prochaine.