JEAN MARTEL, MAIRE DE BOUCHERVILLE

Chers Bouchervillois, chères Bouchervilloises, 

Bonjour et bienvenue à cette huitième info capsule de la mairie à la Ville de Boucherville. 

Nous sommes aujourd’hui le lundi 7 mars 2022. 

Il n’y avait pas d’info capsule de la mairie la semaine dernière : c’était la semaine de relâche. J’espère que vous avez passé une bonne semaine de relâche. 

Quand on s’est laissé le 21 février dernier, lors de la septième info capsule de la mairie, j’avais terminé en vous souhaitant la paix, ici à Boucherville, mais aussi la paix à l’international. La paix plus particulièrement en Europe. Malheureusement, ce n’est pas ça qui est arrivé le 24 février dernier. Comme moi vous avez surement vu l’invasion illégale et sans nom en Ukraine par la Russie. On a vu des familles devoir quitter leur domicile, des enfants, des mères de famille tués en tentant de fuir leur domicile. C’est terrible. Ça dépasse tout ce qu’on aurait pu imaginer malheureusement. En témoignage de notre soutien, de notre compassion, de solidarité, on a hissé au mât de la Ville de Boucherville le drapeau de l’Ukraine. Le drapeau flotte depuis la semaine dernière et il flottera tout au long de la semaine. De mon côté, j’espère comme tout le monde qu’il y aura bientôt une fin dans la paix à ce terrible conflit, même si je dois dire, je suis plutôt pessimiste présentement à ce sujet. 

Cela étant dit, cette situation relaie la pandémie au second plan, mais il faut dire aussi que depuis deux ou trois semaines les nouvelles sont plutôt bonnes du côté de la COVID-19. Autant du côté des CHSLD que des résidences pour aînés, les données fournies par le ministère de la Santé et des Services sociaux en date du 3 mars 2022 indiquent qu’il n’y a plus d’établissement de ce type aux prises avec des éclosions à Boucherville. 

Du côté du conseil municipal, tout le monde va bien. 

Du côté des employés municipaux, rappelons qu’en date du 14 février il y avait douze employés absents en raison de la COVID, puis ce nombre est passé à trois le 21 février et maintenant il n’y en a qu’un seul. Ça va de mieux en mieux donc. 

La journaliste Juliette Poireau de Télévision Rive-Sud (TVRS) a publié dans un bulletin sur leur site Web le 3 mars dernier que : « la Montérégie enregistre moins d’une centaine d’hospitalisations en sept jours pour une deuxième semaine consécutive. La situation épidémiologique va de mieux en mieux. Dans la semaine du 20 février, 84 personnes en Montérégie sont entrées à l’hôpital en raison de complications liées à une infection à la COVID-19. Elles étaient une centaine la semaine précédente, 126 la semaine d’avant et plus de 250 au début du mois de février. Actuellement, 218 malades sont soignés dans un hôpital de la Montérégie : c’est 100 de moins qu’il y a deux semaines. Le nombre de décès est également à la baisse depuis la fin du mois de janvier. » 

Fait à mentionner : il y a plusieurs sites de vaccination sans rendez-vous qui sont toujours disponibles [en Montérégie], je vous invite à aller le site Web de Clic Santé pour savoir où et à quelle heure. 

Du côté des écoles, nous n’avons malheureusement plus depuis un certain temps les données sur le nombre de cas dans les établissements de Boucherville, mais nous avons le plus récent sommaire exécutif en éducation, qui concerne tout le Québec. Il indique que nous sommes passés d’un taux d’absence de 3,87 % des élèves, à 2,59 %, puis à 1,54 % en un mois. Cela équivaut à 53 000 élèves absents il y a un mois, qui est passé à 35 000 la semaine suivante, puis à 22 000 absents en raison de la COVID-19 [à travers la province]. Du côté des membres du personnel dans les écoles, [le taux d’absence] est passé de 1,77 % à 1,33 %, puis à 1,085 % en date du 24 février. On parle d’une diminution de 50 %. Alors ça va bien, comme en témoignent les chiffres. 

Du côté du conseil municipal de Boucherville, la prochaine séance régulière se tiendra le 21 mars. Je vous indiquerai dans la capsule de la semaine prochaine si elle se tiendra en virtuel ou en présentiel. La prochaine séance du conseil d’agglomération aura lieu le 24 mars prochain. 

Ensuite, je me mouille, je prends une chance : le centième Déjeuner du maire pourrait avoir lieu le samedi 7 mai prochain, si la pandémie le permet bien sûr. 

Passons maintenant aux communiqués de la Ville. Le premier concerne les camps de jour et les Animaparcs. Ceux-ci reviennent l’été prochain et pour qu’ils puissent avoir lieu, ça prend du personnel. La Ville est à la recherche de moniteurs, d’agents d’intégration, de responsables à l’accueil et d’une équipe d’accueil. Les personnes intéressées peuvent remplir le formulaire d’emploi au boucherville.ca/emplois. Les personnes qui postulent doivent être disponibles les 16 et 17 avril pour une entrevue de groupe. La date limite pour envoyer une candidature est le 8 avril. 

Du côté de la participation citoyenne, il y a un concours de photo qui se déroule en ce moment au sein de la population. Il s’agit de la septième édition du concours Mon Boucherville en hiver. Les citoyens sont invités à faire parvenir une photo mettant en valeur les plus beaux points de vue de Boucherville en hiver : sa faune, sa flore, son histoire ou son patrimoine. Pour participer, vous devez envoyer votre photo à l’adresse commentaires@boucherville.ca, accompagnée des informations suivantes : nom complet, adresse postale et numéro de téléphone, titre de la photo, l’endroit où la photo a été prise et la date de la prise de la photo. Il y aura trois gagnants parmi les participants. 

Du côté des expositions, on présentera à la Galerie Vincent-D’Indy les oeuvres de Jean-François Roy, artiste en arts visuels, avec son exposition Paysages manipulés. Qui est Jean-François Roy? C’est un diplômé de l’École d’architecture de l’Université McGill. En 2015, il a obtenu une maîtrise en Arts de l’École de design de l’UQAM pour sa recherche portant sur le potentiel d’application de l’origami à l’échelle architecturale. Cette exposition se déroulera du 9 mars au 3 avril prochain. 

Demain le 8 mars est la Journée internationale des droits de la femme. Je tiens à féliciter d’abord les six femmes du conseil municipal et à les remercier pour ce qu’elles font pour la communauté, pour leurs concitoyens et concitoyennes. Merci à Isabelle Bleau, Josée Bissonnette, Anne Barabé, Magalie Queval, Jacqueline Boubane et Lise Roy. Il y aura cette journée pour l’occasion la remise du prix Florence-Junca-Adenot. Les récipiendaires de ce prix sont choisies par les conseillères municipales de Boucherville et il est remis à une Bouchervilloise. La remise du 8 mars aura lieu à la fois en présentiel et en virtuel. Merci à TVRS de nous aider du côté de la présentation virtuelle. Merci à Francine Leclerc qui coordonne le tout, merci à Jacqueline Boubane qui est la conseillère responsable de l’Ordre du mérite, merci également à madame Florence Junca-Adenot qui nous a mentionné qu’elle dirait un petit mot lors de la remise du prix le 8 mars. 

En terminant, je vous souhaite une bonne semaine et à nouveau, je vous réitère tous mes souhaits de paix, ici à Boucherville et en Ukraine. On espère que ce conflit pourra trouver une fin dans laquelle les populations civiles ne sont pas massacrées comme c’est le cas présentement. 

Merci et bonne semaine