JEAN MARTEL, MAIRE DE BOUCHERVILLE

Chers Bouchervillois, chères Bouchervilloises, 

Bonjour et bienvenue à cette vingtième info capsule de la mairie à la Ville de Boucherville. 

Nous sommes lundi le 6 juin 2022. 

Tout d’abord, comme vous le voyez, je porte toujours le ruban aux couleurs de l’Ukraine et le drapeau de ce pays est toujours hissé au mât de l’hôtel de ville. Pourquoi? Parce que malheureusement le conflit perdure, après plus de cent jours maintenant, avec son lot d’atrocités quotidiennes, des gens blessés, mutilés, tués, des femmes violées et son lot de réfugiés sans cesse croissant. Je vous rappelle que le Centre d’action bénévole de Boucherville (CABB) et la Ville de Boucherville ont un partenariat (pour venir en aide aux Ukrainiens), dans le cadre duquel le CABB joue le rôle d’interface auprès de la population, donc si vous voulez faire des dons, si vous voulez vous impliquer, si vous voulez accueillir des gens, ou participer d’une quelconque façon, vous pouvez aller sur le site du CABB, au cabboucherville.ca, écrire au aide.ukraine@cabboucherville.ca ou appeler au 450-650-1286. 

Du côté de la COVID, un peu spécial cette semaine : je n’en parlerai presque pas, parce que ça va de mieux en mieux! La seule chose que j’ai à vous montrer cette semaine c’est ce graphique du ministère de l’Éducation, où l’on voit le nombre d’élèves absents en raison de la COVID qui chute de façon assez constante depuis février dernier. On est passé de 65 000 élèves absents dans la province, à 3 700 en date du 31 mai 2022. Ça va vraiment dans le bon sens donc. C’est la même chose du côté des résidences pour aînés et des CHSLD sur le territoire de Boucherville : aucun cas de COVID. 

Cela étant dit, ça me permet de vous parler de plusieurs autres nouvelles. 

Alors après six vagues, après plus de 26 mois de pandémie, on dirait que la vie reprend son cours de plus en plus. C’est une bonne nouvelle et d’ailleurs il y a eu la Vélo fête de la famille le 29 mai dernier. Vous étiez nombreux à participer, en vélo ou à la marche, à découvrir les kiosques tenus par les organismes accrédités de la ville de Boucherville.

Ensuite, le 4 juin dernier, j’ai enfin pu tenir en compagnie de membres du conseil municipal le centième Déjeuner du maire. Le 99e avait eu lieu le 6 mars 2020. C’était donc un plaisir de vous revoir et de discuter avec vous. Tout de suite après, nous avons inauguré la Maison du bénévolat. Ça aussi c’est un événement qui a été reporté à plusieurs reprises en raison de la COVID. On a dévoilé que la Maison porterait désormais le nom de monsieur Ronald Beaupré, qui, malheureusement, est décédé depuis entre-temps, depuis que le choix a été fait. Nous n’avons pas pu inaugurer la Maison du bénévolat en sa présence, mais sa famille était là. Monsieur Beaupré a été directeur général (DG) de la Ville de Boucherville pendant 26 ans. Il a donc connu les maires Clovis Langlois, Yvon Julien, Jean-Guy Parent et Hugues Aubertin. Il a été DG de six conseils municipaux successifs. Monsieur Beaupré adhérait surtout très fortement à la valeur de l’implication bénévole communautaire. Il avait d’ailleurs reçu en 2014 le prix Pierre-Boucher pour ses 70 ans de bénévolat (oui, oui, 70 ans déjà en 2014!) Il a commencé à faire du bénévolat à 17 ans et il en avait 87 quand on lui a remis le prix. Il a continué de s’impliquer bénévolement par la suite, jusqu’à son décès à 92 ans. Trois quarts de siècle de bénévolat! Ça témoigne de l’importance de cette valeur dans sa vie. Cela allait de soi que ce nouveau site de bénévolat, de solidarité, porte son nom. On était bien heureux d’en faire le dévoilement samedi dernier. Je rappelle que dans la Maison du bénévolat on trouve quatre organismes communautaires : le Centre d’action bénévole de Boucherville, les Chevaliers de Colomb, les Filles d’Isabelle et le Comité d’entraide de Boucherville. C’est ce dernier qui remet les paniers de Noël chaque année. Un merci particulier à tous les partenaires financiers de ce projet, qui ont aidé beaucoup, dont la Caisse Desjardins des Patriotes pour 100 000 $ et le Centre des générations de Boucherville, pour 400 000 $. Ce dernier a d’ailleurs été fondé par Monsieur Ronald Beaupré à l’époque. Un beau retour des choses. 

En fin de semaine dernière il y avait de nombreuses fêtes de voisins organisées à Boucherville. Vous avez été nombreux à y participer et la température était belle. C’est vraiment la vie qui reprend, après cette pandémie de plus de deux ans. 

Il y avait également le cinquantième anniversaire du Club de judo de Boucherville, qui est présentement présidé bénévolement par Frédéric Bourque. Il fait un excellent travail. Le club est dynamique. Aux derniers Championnat du Canada ils ont raflé 9 podiums sur 11. Ils ont eu la première place dans deux des événements. On est très fier d’eux. C’était aussi émouvant, parce que Marcel Bourelly était présent, celui qui a en quelque sorte amené le judo à Boucherville en 1970. Notre dojo au complexe aquatique porte d’ailleurs son nom. On le salue. Monsieur Bourelly est âgé de plus de 80 ans et il fait encore du judo, il est encore en forme. Longue vie au Club judo de Boucherville! 

Du côté du tennis de table, Miguel Ruiz a reçu dernièrement un prix de l’Association canadienne de tennis de table pour son implication bénévole à Boucherville dans ce domaine. 

Dans un autre registre, le 4 juin marquait le début de la navette fluviale de Boucherville vers le Vieux-Port de Montréal, en collaboration avec l’ARTM et le Réseau de transport de Longueuil. Aujourd’hui le 6 juin s’ajoute la navette qui part de Boucherville vers la Promenade Bellerive à Montréal. Je vous invite à consulter le site Web navark.ca pour avoir les horaires de chacune des navettes fluviales. Il y a des départs de Boucherville vers le Vieux-Port et la Promenade Bellerive aux 45 minutes environ. Le trajet prend environ 30 minutes. Bien sûr il y a toujours la navette fluviale en direction des Îles de Boucherville. Celle-ci est aux heures et le trajet prend environ 10 minutes. 

Maintenant je suis heureux de vous présenter le plus récent Carnet culturel, pour l’été 2022. C’est le signe que les activités reprennent vraiment à Boucherville. Si j’y vais dans l’ordre, on a d’abord la fête nationale, dont les festivités vont encore être un peu en mode hybride. Comme on n’était pas encore sur et certain de comment allait être les conditions sanitaires au moment de planifier le tout, alors on a décidé que ce serait encore une fois des feux d’artifice à différents endroits dans la ville. Il va aussi y avoir des unités mobiles avec de la musique qui vont se promener dans la ville. Les trajets vont être diffusés cette fois-ci étant donné que les rassemblements sont permis. Il y aura aussi à 18 heures sur le parvis de l’église Sainte-Famille les discours protocolaires et un peu d’animations. De là débuteront les trajets des unités mobiles. Ce ne sera pas une parade ni un spectacle fixe, mais plutôt un spectacle mobile, que vous pourrez suivre en marchant. 

Le 1er juillet les événements pour la fête du Canada reviennent aussi, après deux ans de pause. Ce sera au Centre multifonctionnel Francine-Gadbois. Merci à la Légion royale canadienne, filiale 266 Pierre-Boucher, pour la coordination de cette événement à nouveau. 

Le 7 juillet prochain ce sera le retour des Rendez-vous de la mairie, au parc de la Rivière-aux-Pins, à 20 heures. L’Orchestre symphonique de Longueuil sera sur place, maintenant dirigé par Alexandre Da Costa. 

Le 8 juillet nous verrons arriver les participants du Grand Tour Charles Bruneau au parc de la Mairie. 

Le 9 juillet ce sera la randonnée à vélo pour financer le Centre de répit-dépannage aux Quatre Poches. Vous pouvez aller sur le site Web de l’organisme pour vous y inscrire. 

Les Airs d’été Desjardins sur le parvis de l’église reprennent également cet été. Vous pouvez voir les dates dans le Carnet culturel et au boucherville.ca. Nous allons accueillir de grands noms, comme Diane Tell, Lisa Leblanc, Émile Bilodeau, et plusieurs autres. 

Les Rendez-vous champêtres Desjardins auront lieu au parc de la Mairie cette année, puisque la maison dite Louis-Hippolyte-La Fontaine au parc De La Broquerie est en réfection tout l’été. 

Cet été on va aussi retrouver le Cinéma-POP en plein air et l’exposition de voitures anciennes. Le Triathlon-Duathlon en octobre également, de même que plusieurs autres organisés par les différents organismes accrédités. La reprise des activités auxquelles ont était habituées de participer à Boucherville est bel et bien réelle!

Du côté des communiqués de la Ville, on parle entre autres de comment Boucherville souligne la Semaine québécoise des personnes handicapées, qui se déroule du 1er au 7 juin. Pour l’occasion, la Ville présente la mise à jour de son Plan d’action à l’égard des personnes handicapées. Ce plan comprend plusieurs nouvelles initiatives qui seront déployées au courant des prochaines années, afin de poursuivre la réalisation des mesures proposées. Celles-ci ont pour but de contrer les obstacles rencontrées par les personnes ayant des limitations. 

En terminant, pour ceux et celles qui ont des appareils réfrigérants (« froids ») désuets, on annonce que la Ville offre un service de collecte « sur demande » pour ce type d’objets. Les résidents de Boucherville peuvent se départir d’appareils contenant des gaz réfrigérants en faisant appel au service de collecte extérieure à domicile auprès de la Direction des travaux publics. Il faut d’abord appeler au 450-449-8630 pour faire la demande. Il est également possible en tout temps d’aller porter ces appareils dans l’un des trois écocentres de l’agglomération de Longueuil. Grâce à ces options écoresponsables, les appareils jetés ne portent pas atteinte à la couche d’ozone. 

Sur ce, je vous dis au plaisir de vous rencontrer prochainement lors de l’une ou l’autre des activités qui auront lieu à Boucherville cet été.