Passer au contenu
A+ A- A
 
 
 
Vous êtes ici : Résidants > Agenda 21 > La démarche
Une collectivité en croissance
 
Boucherville, fondée en 1667 sur les rives du fleuve Saint-Laurent, est passée d’une population de 8 000 âmes au début des années soixante à plus de 41 000 résidants aujourd’hui. Sa population a donc quintuplé en 50 ans, avec ce que cela comporte de défis aux plans économique, social et environnemental. Au fil des ans, la Ville a posé plusieurs gestes qui s’inscrivaient dans une perspective de développement durable afin, notamment, que cette croissance ne menace en rien la qualité de vie des Bouchervillois d’aujourd’hui et de demain. On peut ainsi mentionner, à titre d’exemples, l’acquisition de terrains voués à la conservation de milieux naturels, la mise en place d’une politique culturelle et d’une politique familiale, etc.
 
Une démarche collective
 
Dans le but de favoriser la réalisation de nouvelles actions en matière de développement durable, le conseil municipal de Boucherville s’est engagé en 2009 à mettre en place un Agenda 21 local. Cette démarche, très structurée, permet à une collectivité de se doter d’une stratégie et d’un plan d’action cohérent et partagé de l’évolution de la municipalité. Ainsi, les citoyens, les organismes locaux, les acteurs économiques et les institutions, qui constituent les forces vives de la collectivité, ont été interpellés à l’une ou l’autre des étapes de ce processus collectif de planification d’un développement durable de Boucherville. Le présent document constitue donc l’aboutissement de plusieurs mois de concertation.
 
Bien qu’il représente d’abord et avant tout les aspirations concrètes de la collectivité bouchervilloise, le plan de développement durable n’ignore pas que cette dernière existe à l’intérieur d’un environnement plus vaste et il établit de nombreux ponts avec des acteurs régionaux.
 
Une définition du développement durable
 
Ce concept de développement durable ne date pas d’hier et plusieurs définitions ont été proposées. Celle retenue dans le cadre de la démarche de Boucherville se retrouve dans la Loi sur le développement durable du gouvernement du Québec et se présente comme suit :
 
« un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Le développement durable s’appuie sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions
environnementale, sociale et économique des activités de développement ».