La sécurité nautique : une priorité!

10 juin 2021  | 

Parce que la sécurité nautique est une priorité, la Ville de Boucherville annonce qu’elle mettra en place des mesures de sensibilisation

auprès des plaisanciers au cours des trois prochaines années. Pour ce faire, la Ville de Boucherville s’associe avec de nombreux partenaires de notre communauté pour rendre le fleuve Saint-Laurent un milieu où la cohabitation des utilisateurs est harmonieuse et sécuritaire.

Parmi les partenaires, soulignons l’importante contribution de Transports Canada pour une somme de 394 505 $ qui servira à bonifier les actions de sensibilisation et d’éducation à la sécurité nautique à Boucherville sur une période de trois ans. Cette contribution a été obtenue dans le cadre de la participation de la Ville de Boucherville au Programme de contributions pour la sécurité nautique de Transports Canada.

« Les bénéficiaires du Programme de contributions pour la sécurité nautique de cette année, y compris la Ville de Boucherville, offriront d’importants efforts de sensibilisation et d’éducation pour aider à maintenir la sécurité sur l’eau. Je tiens à rappeler aux plaisanciers de profiter de la saison sur nos voies navigables en toute sécurité et de manière responsable », a déclaré Soraya Martinez Ferrada, secrétaire parlementaire du ministre fédéral des Transports.

« La collaboration entre nos partenaires en matière de sécurité nautique nous permettra d’intervenir sur plusieurs fronts auprès des plaisanciers, de favoriser la cohabitation et éventuellement, d’intervenir davantage sur le plan réglementaire s’il y a lieu. Je tiens à remercier la Direction des sports et des saines habitudes de vie ainsi que la Direction des communications et des relations publiques pour la qualité de la préparation de la demande de contribution et l’ensemble des partenaires pour leur soutien et engagement. Nos actions concertées permettront la mise en place d’interventions concrètes dès l’été 2021 dont l’installation de nouvelles bouées et la bonification des heures de surveillance par la Garde côtière auxiliaire canadienne. »  de dire Jean Martel, maire de Boucherville

Plusieurs interventions seront effectivement réalisées dès 2021 :

  1. Acquisition de quatre bouées radeaux indiquant les limites de vitesse;
  2. Installation d’affiches invitant au partage du fleuve;
  3. Ajout de six bouées de limitation de vitesse pour un total de 24;
  4. Présence accrue de la patrouille nautique de la Garde côtière auxiliaire canadienne durant les week-ends et les périodes de vacances;
  5. Présence renouvelée de la patrouille nautique du Service de police de l’agglomération de Longueuil;
  6. Réalisation de la phase recherche du plan de sensibilisation qui sera déployé en 2022 et 2023.

Prochaines étapes

En mai dernier, la Ville de Boucherville a octroyé un mandat à une firme de sondage afin d’effectuer une partie du programme de recherche de son plan sensibilisation qui consistera principalement à faire une analyse de benchmarking, d’effectuer un sondage en ligne, de préparer un questionnaire d’étude de terrain et de réaliser des entrevues avec les groupes d’utilisateurs riverains pour connaître leur point de vue sur les comportements à risques et les problématiques vécues en lien avec la cohabitation. Le programme de recherche devrait se terminer à l’automne 2021 et sera suivi de la préparation d’une campagne de sensibilisation et de l’ajout d’autres mesures qui seront déployés à l’été 2022 et 2023 selon les besoins identifiés.

L’achalandage sur l’eau : une préoccupation citoyenne

Cette annonce survient après avoir constaté les nombreuses préoccupations citoyennes quant à la recrudescence de l’achalandage sur le fleuve depuis les dix dernières années (et de surcroît depuis la pandémie) notamment dans les chenaux à proximité du parc national des Îles-de-Boucherville et après avoir observé des comportements à risques de façon répétée. La cohabitation entre les bateaux à moteur et les embarcations non motorisées semble particulièrement difficile. Cette préoccupation est également partagée par les utilisateurs et les administrateurs de la Sépaq.

Précisons que le comité du district 1 Marie-Victorin de la Ville de Boucherville, un comité de participation citoyenne, a fait une recommandation le 17 mai dernier visant la cohabitation harmonieuse des usagers du fleuve qui appuie les démarches que la Ville a déjà entamées depuis quelques mois.

La pratique du sport au cœur de nos actions

La Ville de Boucherville encourage les saines habitudes de vie et la pratique du sport de façon régulière. Pour ce faire, elle doit aussi veiller à la sécurité des plaisanciers qui naviguent sur le principal plan d’eau de son territoire afin de maintenir la qualité de vie appréciée des résidants de Boucherville. Nous souhaitons que les résidants autant que les visiteurs puissent pratiquer leur activité nautique en toute sécurité et en harmonie avec les nombreux plaisanciers qui y naviguent. Ces mesures permettront de conscientiser les plaisanciers à la sécurité nautique et à la cohabitation sur le fleuve Saint-Laurent.

La Ville de Boucherville remercie les collaborateurs du projet dont le gouvernement du Canada pour le financement, le député fédéral Xavier Barsalou Duval pour son accompagnement dans les processus de changements réglementaires, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) pour la mise en service de la patrouille nautique, la Sépaq pour son soutien avec la sensibilisation, la Garde côtière auxiliaire pour l’élargissement de la surveillance et MADD Canada pour avoir fourni l’affichage relatif à la sensibilisation pour la conduite avec les facultés affaiblies sur l’eau.

-30-

Direction des communications et des relations publiques
Ville de Boucherville
450 449‑8120