Ce communiqué a été publié le 17 février 2021. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.

Étude de préfaisabilité du réaménagement de la voie ferrée : des résultats encourageants!

17 février 2021  | 

Lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui en visioconférence, la Ville de Boucherville en compagnie de son comité ferroviaire a annoncé les résultats positifs qui émanent de l’étude de préfaisabilité concernant le réaménagement de la voie ferrée longeant de nombreux quartiers résidentiels du territoire.

Cette étude a été réalisée par la firme Norda Stelo notamment en raison du projet d’agrandissement du terminal portuaire de Contrecœur. En effet, puisque ces travaux amèneront un accroissement du nombre de trains circulant sur le territoire, augmentant par le fait même le niveau d’inquiétude des citoyens à ce sujet, la Ville de Boucherville a fait réaliser celle-ci dans le but de mettre en lumière les possibilités de réaménagement de la voie ferrée. Plusieurs enjeux devaient alors être analysés, entre autres, la diminution des gaz à effet de serre, le désengorgement de l’autoroute 30, le transport possible des passagers dans des trains de banlieue vers le REM et le développement du territoire dans un contexte d’optimisation du transport. Plusieurs municipalités avoisinantes ainsi que des députés fédéraux et provinciaux s’étaient alors joints à la Ville de Boucherville pour permettre la concrétisation de cette étude.

« Dans un souci d’améliorer la sécurité des déplacements ferroviaires et la qualité de vie des citoyens vivant à proximité du chemin de fer, la Ville de Boucherville est heureuse d’annoncer que le projet de réaménagement est possible et qu’en plus, plusieurs options sont envisageables » souligne Jean Martel, maire de Boucherville qui se réjouit de l’issu positive des résultats.

S’agissant d’un enjeu ferroviaire touchant plusieurs villes de l’agglomération de Longueuil et des environs, de nombreux intervenants concernés (députés provinciaux et fédéraux, maires de certaines municipalités, comités de citoyens, organisations privées et publiques, etc.) étaient présents à la conférence de presse afin de connaître les résultats de cette première grande étape.

L’élément à retenir suite aux résultats de l’étude de préfaisabilité est que le projet est, en principe, justifiable et réalisable et que cinq tracés possibles ont déjà été identifiés. Il faut par contre mentionner qu’à ce stade-ci des résultats, le choix final du tracé retenu ne pourra être arrêté qu’après un examen plus approfondi découlant d’une étude de faisabilité en bonne et due forme.

De plus, la Ville de Boucherville et les membres de son comité ferroviaire ont présenté les principes directeurs suivants qui devront, en temps et lieu, éclairer le choix du tracé final.

  • Faible coût d’entretien à long terme.
  • Faible taux de morcellement des terres agricoles.
  • Le moins possible de courbes prononcées.
  • Facilité de l’intégration dans les phases subséquentes d’un prolongement vers les autres villes.
  • Le moins possible de nuisances sur le réseau routier lors des travaux.
  • Échéancier raisonnable des travaux.
  • Préservation des milieux humides protégés.
  • Prise en considération des services ayant des servitudes dans l’axe de chacun des tracés proposés, notamment dans l’axe de l’autoroute 30.
  • Faible taux d’expropriation.

En ce qui concerne l’utilisation de l’emprise actuelle qui pourrait ainsi être libérée, la Ville de Boucherville ne prend actuellement aucune position à ce sujet, mais indique qu’il devra y avoir une consultation publique et une acceptabilité sociale pour tout usage futur.

Suite à l’annonce aujourd’hui des résultats de l’étude de préfaisabilité, la prochaine étape sera de mobiliser les intervenants concernés, notamment pour financer une étude de faisabilité plus poussée.

En terminant, la Ville de Boucherville remercie tous les partenaires pour leur appui permettant ainsi la réalisation de cette étude de préfaisabilité : Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, Ville de Varennes, Ville de Verchères, Ville de Longueuil, Ville de Sorel-Tracy, Xavier Barsalou-Duval, député Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères et Nathalie Roy, députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications.

Vous pouvez consulter les documents ici :

-30-

Direction générale et participation citoyenne
Ville de Boucherville
450 449-8100, poste 8826