Le mot du Maire
8 novembre 2022
BON 35e ANNIVERSAIRE AU JOURNAL LA RELÈVE!

Au début de ma dernière chronique, je faisais référence à l’expression latine Tempus fugit, qui veut dire le temps fuit. J’en profitais alors pour souligner que le Club FADOQ de Boucherville, la Société d’histoire des Îles-Percées et le Club de natation Mustang célébraient cette année le 50e anniversaire de leur fondation.

Toujours en lien avec le temps qui fuit, c’est avec plaisir que cette semaine je souligne que le journal La Relève célèbre son 35e anniversaire de fondation cette année ! En effet, c’est en juillet 1987 que fut fondé cet hebdomadaire bien de chez nous, par monsieur Charles Desmarteau père. Ce journal qui, comme on le sait, est désormais également diffusé et mis à jour en ligne au lareleve.qc.ca aura su au fil du temps nous tenir toujours bien informés de l’actualité municipale bouchervilloise.

Ainsi, les journalistes de La Relève ont su être présents, autant lors de grands événements qu’à l’occasion d’activités à caractère plus modestes, afin de couvrir toutes les sphères de l’actualité municipale bouchervilloise, que celle-ci soit sportive, communautaire, artistique, culturelle, scolaire, politique, économique, historique, caritative, environnementale, commémorative, etc. Ce faisant, La Relève a permis d’offrir à la population bouchervilloise une couverture médiatique que trop souvent les médias dits nationaux n’auraient pas assurée.

Cette couverture unique et essentielle de l’actualité de notre ville contribue selon moi de manière significative à notre sentiment d’appartenance. C’est entre autres en étant bien informée des événements qui se déroulent ici, chez nous, à Boucherville, que la population peut davantage se mobiliser et s’impliquer dans notre communauté. Je mentionne souvent que l’un des caractères distinctif et particulier de notre municipalité est justement l’implication des gens dans la communauté et son fort sentiment d’appartenance à Boucherville. Le journal La Relève et ses journalistes y sont assurément pour beaucoup.

Toutefois, comme plusieurs autres journaux régionaux, La Relève fait elle aussi face à d’importants défis pour son avenir. En effet, autant en matière de rentabilité qu’en matière de distribution, des enjeux importants se profilent. Espérons que des solutions durables sauront être trouvées afin que la population de notre ville puisse continuer d’être informée des événements qui s’y déroulent, et ce, pour de nombreuses années encore.

En mon nom et au nom des membres du conseil municipal de Boucherville, je souhaite un bon 35e anniversaire au journal La Relève. Bravo et tous nos hommages à ses journalistes pour avoir su tenir informée la population de notre ville des nombreux événements qui y ont eu lieu pendant toutes ces années. Longue vie et pérennité à ce journal hebdomadaire bien de chez nous !

En terminant, je vous convie à venir me rencontrer en compagnie des membres du conseil municipal, lors du dernier Déjeuner du maire de cette année qui aura lieu le 3 décembre prochain, à 9 h, au Cercle social Pierre-Boucher, situé au 31, rue Pierre-Boucher.

Au plaisir de vous revoir et bonne semaine !

Le mot du Maire
18 octobre 2022
BON CINQUANTIÈME ANNIVERSAIRE AU CLUB DE NATATION MUSTANG ET À LA SOCIÉTÉ D'HISTOIRE DES ÎLES-PERCÉES!

Tempus fugit, dit-on en latin, soit le temps fuit. C’est effectivement bien vrai pour chacun d’entre nous ainsi que pour les
organismes accrédités de notre municipalité. Plusieurs de ceux-ci célèbrent d’ailleurs cette année leur demi-siècle de fondation. Ainsi, après la FADOQ de Boucherville qui a souligné en avril dernier son cinquantième anniversaire avec le dévoilement d’une programmation bonifiée pour cette année commémorative particulière, c’était récemment au tour du Club de natation Mustang de
Boucherville et de la Société d’histoire des Îles-Percées de Boucherville (SHIP) de souligner leur demi-siècle de fondation.

Le Club de natation Mustang de Boucherville a ainsi tenu une soirée commémorative au Centre multifonctionnel Francine-Gadbois le 8 octobre dernier. Les membres de ce club ont profité de cette soirée pour rendre hommage à plusieurs bénévoles, athlètes et acteurs-clés qui ont contribué à son succès au cours des cinq dernières décennies. C’est notamment le cas de l’entraîneur bien connu René Laroche, qui a enseigné à de nombreuses générations de nageurs et nageuses de Boucherville depuis plus de 40 ans. Les membres du Club ont tenu à souligner sa contribution exceptionnelle et à lui rendre un hommage bien mérité.

En mon nom personnel et au nom des membres du conseil municipal, je profite de la présente chronique pour rendre hommage et pour remercier le Club de natation Mustang de Boucherville, ses membres, ses bénévoles et ses entraîneurs pour leur formidable contribution aux saines habitudes de vie de la population de notre municipalité. Merci également pour la collaboration et pour le soutien à plusieurs projets sportifs de notre ville, dont l’implantation du Complexe aquatique Laurie-Eve-Cormier (CALEC), la mise en œuvre des éditions de Triathlon-Duathlon de Boucherville et le projet à l’étude de réfection complète de la piscine extérieure du CALEC.

De leur côté, les membres de la SHIP ont eux aussi tenu une soirée commémorative pour souligner le cinquantième anniversaire de fondation de l’organisme. L’évènement a eu lieu le 30 septembre dernier au Centre multifonctionnel Francine-Gadbois. À cette occasion, les membres du conseil d’administration de la SHIP ont rendu hommage à ceux et celles qui ont œuvré au sein de la SHIP au cours des cinquante dernières années, que ce soit à titre de membres du conseil, de chercheurs, de conférenciers, de guides ou d’auteurs de publications à caractère historique. Entre autres, un hommage bien mérité fut rendu à madame Mariette Savoie pour son rôle déterminant dans la fondation de la SHIP ainsi que pour son implication subséquente.

En mon nom personnel et au nom des membres du conseil municipal, je profite également de la présente pour rendre hommage et pour remercier tous les membres du conseil d’administration de la SHIP ainsi que ses nombreux bénévoles et collaborateurs pour leur contribution à approfondir et à mieux faire connaître l’histoire remarquable de Boucherville et de ses fondateurs, Pierre Boucher et Jeanne Crevier.

Merci notamment pour la parution de la revue Lustucru et les nombreuses autres publications sur notre histoire. Merci également pour le livre Boucherville au fil du temps ainsi que pour la brochure sur Pierre Boucher qui ont tous deux requis un travail phénoménal pour leur rédaction et pour leur parution lors des fêtes commémoratives de Boucherville en 2017. J’ai reçu énormément de commentaires positifs à cet effet de la part de la population qui en apprécie grandement le contenu.

En terminant, je vous convie à venir me rencontrer en compagnie de membres du conseil municipal, lors du prochain déjeuner du maire qui aura lieu le 5 novembre prochain, à 9 h, au Centre de Répit-Dépannage aux Quatre Poches situé sur le chemin du Lac.

Au plaisir de vous revoir et bonne semaine!