Passer au contenu
Vous êtes ici : Citoyens corporatifs > Environnement > Économie d’eau potable – Sensibilisation des Industries, commerces et institutions (ICI)
Citoyens Corporatifs
  • A+ A- A

    Économie d’eau potable – Sensibilisation des Industries, commerces et institutions (ICI)

    Économiser l’eau
     
    Le gouvernement du Québec a mis en place la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable, qui oblige les municipalités à réaliser plusieurs actions dans le but de réduire le taux de consommation de l’eau potable sur leur territoire. La distribution de l’eau au Québec est estimée à 35 % supérieure à la moyenne canadienne. Les deux principaux facteurs contribuant à cette distribution élevée sont la surconsommation et les pertes d’eau dues aux fuites.
     
    À Boucherville, la consommation de l’eau potable par les industries, les commerces et les institutions (ICI) correspond à environ le tiers (33 %) de la consommation totale. La Ville vous propose donc quelques mesures simples et efficaces pour économiser l’eau au sein de votre établissement. La plupart exigent peu ou pas d’investissement et créent une différence majeure sur la consommation en eau.
     
     
     
     
     
    Mesures d’économie d’eau potable
     
     
    Modifiez les équipements sanitaires
    Les toilettes et les urinoirs figurent parmi les principales sources de gaspillage en eau. C’est pourquoi on vous suggère de laisser un intervalle d’au moins 10 minutes entre les chasses d’eau des urinoirs de type périodique. Idéalement, ces urinoirs devraient être remplacés par des modèles à chasse manuelle ou munis d’un œil magique. De plus, l’alimentation des urinoirs devrait être coupée lorsque votre établissement est fermé. Les toilettes devraient également être remplacées par celles à haut rendement et à double chasse d’eau. Elles utilisent seulement de 3 à 6 litres d’eau comparativement à celles conventionnelles, qui consomment jusqu’à 20 litres d’eau. Des aérateurs pour robinets et des pommes de douche à faible débit devraient aussi être installés. Leur coût est inférieur à 10$/unité et ils permettent une économie d’eau de près de 50%.
     
    La réutilisation des eaux grises est un autre moyen de réduire sa consommation d’eau potable. Par exemple, les eaux de pluie ou ayant servies à se laver les mains peuvent être collectées et utilisées pour alimenter les toilettes.
     
     
    Convertissez les systèmes de climatisation ou de réfrigération
    Il est interdit d’installer tout système de climatisation ou de réfrigération utilisant l’eau potable.
     
    Les systèmes de climatisation ou de réfrigération utilisant l’eau potable installés avant l’entrée en vigueur de ce règlement doit être remplacé d’ici deux ans par un système n’utilisant pas l’eau potable.
     
    Malgré le premier paragraphe de cet article, il est permis d’utiliser une tour d’eau sous certaines conditions. Vous pouvez consulter la réglementation complète pour plus de détails.
     
     
     
    Détectez les fuites
    Si votre établissement est muni d’un compteur d’eau, il peut s’avérer un bon indice pour détecter les fuites et pour identifier les consommations anormales, les bris et les équipements défectueux. Sachez qu’une seule goutte d’eau qui s’échappe chaque seconde d’un robinet représente 9 540 litres d’eau par année. Les responsables de l’entretien devraient donc effectuer une vérification régulière des équipements afin de s’assurer qu’ils ne coulent pas. Combien coûterait leur réparation ou le changement des joints ? Généralement, réparer une fuite revient beaucoup moins cher que de la laisser couler.
     
     
    Adaptez vos pratiques d’entretien et d’aménagement paysager
     
    Les aménagements paysagers des entreprises de Boucherville sont importants, car ils contribuent à verdir et embellir le paysage tout en luttant contre les îlots de chaleur urbains. Cependant, on observe une hausse de la consommation d’eau potable au cours de la saison estivale causée, entre autres, par l’arrosage des pelouses et des plates-bandes. Or, une grande partie de cette eau est perdue en raison de l’évaporation et de l’arrosage excessif. Nous vous proposons donc quelques mesures pour obtenir une pelouse et un aménagement verdoyant tout en réduisant vos besoins en eau potable. Vous, ou votre entrepreneur paysager, pourrez mettre en pratique ces principes et pratiques d’entretien plus écologiques.
     
     
    Assurez-vous d’avoir un sol de qualité
    Le succès d’un aménagement paysager réside premièrement dans la structure du sol, qui doit être suffisamment poreuse pour permettre à l’eau de bien circuler vers les racines et de favoriser leur croissance. Le sol doit également être assez riche en matières organiques pour permettre une bonne rétention d’eau. La qualité des sols argileux ou sablonneux peut être améliorée en les amendant avec du compost ou du fumier composté. Une autre manière de conserver l’humidité du sol est l’ajout et le maintien d’une couche de 8 à 15 cm de paillis, qui en se décomposant permet aussi d’enrichir le sol.
     
     
    Choisissez des plantes adaptées et diversifiées
    Pour obtenir un gazon plus résistant, il est conseillé de semer plusieurs espèces de graminées qui tolèrent bien la sécheresse. Vous pouvez également privilégier les plantes vivaces et indigènes. Elles sont mieux adaptées à nos conditions climatiques et requièrent moins d’eau que les plantes annuelles ou le gazon. L’apport de trèfle blanc à votre pelouse peut s’avérer avantageux puisqu’il ne craint pas la sécheresse et il a le pouvoir de fabriquer son propre engrais, ce qui lui assure une couleur verte tout l’été.
     
     
    Optez pour une tonte moins agressive
    Évitez de tondre le gazon trop souvent et trop court. Celui-ci ne doit généralement pas être coupé à plus du tiers de sa hauteur. L’herbe maintenue à une hauteur de 6 à 8 cm favorise le développement racinaire. Un gazon dense fournit aussi de l’ombre et permet ainsi au sol de conserver son humidité. Seule la première tonte du printemps et la dernière de l’automne doivent être plus courtes, soit à 5 cm, pour stimuler la croissance en début de saison et prévenir le développement des maladies en fin de saison. En période de croissance active, la tondeuse doit être passée à chaque semaine mais, durant les mois d’été, une tonte aux deux semaines est généralement suffisante. Assurez-vous que la lame de la tondeuse est bien affûtée.
     
     
    Pratiquez l’herbicyclage
    Laissez les résidus de tonte au sol, plutôt que de les ramasser. Cette pratique, nommée herbicyclage, permet de réduire le temps consacré à l’entretien tout en diminuant les besoins en arrosage. Cette pratique permet aussi de réduire d’au moins 30% les besoins annuels en fertilisants. En effet, les rognures de gazon sont riches en azote et en eau. De plus, ils créent de l’ombre et diminuent ainsi l’évapotranspiration. Cette source de matière organique, qui se décompose sur place et enrichit le sol, améliore également l’infiltration et la rétention de l’eau.
     
     
    Attention aux arrosages excessifs

    Il est recommandé d’effectuer des arrosages abondants, mais peu fréquents. Ceci favorise la croissance des racines en profondeur. Ces dernières peuvent alors tirer l’humidité d’un plus grand volume de sol diminuant ainsi les besoins en eau de votre pelouse tout en augmentant sa résistance à la sécheresse. Généralement, au cours des mois de juin et juillet, 2 à 3 centimètres d’eau par semaine, incluant les précipitations, suffisent pour arroser pelouse et jardin. L’utilisation d’une minuterie permet de contrôler l’heure et la durée de l’arrosage. Le système goutte à goutte s’avère être le plus efficace pour arroser les plantes et les fleurs puisqu’il alimente directement la zone racinaire. Qu’ils soient avec gicleurs ou au goutte à goutte, les systèmes d’arrosage automatisés exigent l’usage d’une sonde d’humidité du sol afin d’éviter qu’ils démarrent inutilement pendant ou après une pluie. L’arrosage tôt le matin ou en soirée permet de prévenir le gaspillage d’eau dû à l’évaporation.

    Veuillez consulter l’horaire autorisé par la Ville pour établir un programme d’arrosage. On vous suggère de diviser votre terrain en deux sections, dont une est arrosée le jour 1, et l’autre est arrosée le jour 2.

     

    Exemple :
     
    Section 1
    Lundi
    Section 2
    Jeudi
     
     
     
    L’horaire d’arrosage
    À Boucherville, les jours autorisés pour l’arrosage sont les lundis et jeudis pour les adresses paires, puis mardis et vendredis pour les adresses impaires. L’arrosage à l’aide d’un système programmé avec gicleurs permanents ou un système goutte à goutte est permis entre 4 h et 6 h, tandis que l’arrosage à l’aide d’un système amovible (ex : arroseur oscillant ou à pulsation) est permis entre 20 h et 23 h.
     
     
    Faites connaître vos bons coups
    N’hésitez pas à sensibiliser et informer vos employés et votre clientèle sur les mesures déjà mises en place dans votre établissement ainsi que les gestes à poser pour économiser l’eau potable.
     
     
    Surtout, rappelez-vous que la conservation de l’eau n’a pas de prix!
  • previous arrow
    next arrow
    PlayPause
    Slider
  • Calendrier

    Dimanche
    Lundi
    Mardi
    Mercredi
    Jeudi
    Vendredi
    Samedi
    25
    26
    27
    28
    29
    30
    1
    2
    2
    • Classique Café – Café centre d’art
    • Vernissage – Jean-François Leblanc – Galerie Vincent-D’Indy
    3
    1
    • Collecte des ordures ménagères
    4
    1
    • La page blanche – Café centre d’art
    5
    6
    3
    • Collecte des matières recyclables
    • Bibliothèque – Adultes – Club de lecture
    • Panorama – Café centre d’art
    7
    3
    • Bibliothèque – Club de lecture jeunesse
    • Kiosque d’emballage de cadeaux au profit du CABB
    • CABbaret des aînés – Centre d’action bénévole de Boucherville
    8
    1
    • Salon numismatique et philatélique
    9
    1
    • Salon numismatique et philatélique
    10
    2
    • Collecte des ordures ménagères
    • Comicolundi – Café centre d’art
    11
    2
    • Kiosque d’emballage de cadeaux au profit du CABB
    • La page blanche – Café centre d’art
    12
    1
    • Bibliothèque – Jeunes – Mini-contes
    13
    2
    • Kiosque d’emballage de cadeaux au profit du CABB
    • Collecte des matières recyclables
    14
    15
    16
    1
    • Théâtre des petits et des grands
    17
    1
    • Collecte des ordures ménagères
    18
    2
    • Kiosque d’emballage de cadeaux au profit du CABB
    • Accès 65 HORS POINTE
    19
    2
    • Accès 65 HORS POINTE
    • Cercle chromatique – Café centre d’art
    20
    3
    • Kiosque d’emballage de cadeaux au profit du CABB
    • Collecte des matières recyclables
    • Accès 65 HORS POINTE
    21
    22
    23
    24
    1
    • Collecte des ordures ménagères
    25
    26
    27
    1
    • Collecte des matières recyclables
    28
    29
    30
    31
    1
    • Collecte des ordures ménagères
    1
    2
    3
    4
    5

  • Requêtes et commentaires

    Vous avez une requête ou encore un commentaire à nous faire concernant un de nos services? Faites-nous en part.

     
    Écrivez-nous
    Copyright © 2018 Ville de Boucherville. Tous droits réservés.